Comment le statut de coopérative anime notre startup

14/03/2019 - Mis à jour le 20/07/2022 - Pola

Qu’y a-t-il dans un nom? Digicoop, notre startup parisienne derrière Kantree, opère en tant que coopérative de travail. Voici comment le fait d’être une coopérative a un impact sur tout ce que nous faisons: de nos décisions commerciales aux produits que nous développons. Et pourquoi nous ne l’aurions pas fait autrement.

Nous sommes une équipe de six : trois développeurs, un commercial, une personne à la stratégie et une à la communication marketing. Bien que la blogueuse n’écrive pas de code et que les codeurs restent à l’écart des tweets, nous sommes tous dans le même bateau. Dans une coopérative, tout le monde est impliqué.

Pas la startup typique

Digicoop a été fondée en 2015 par d’anciens collègues. Contrairement à de nombreuses startups, cela n’avait pas pour base un produit ou un projet particulier. C’était le résultat d’une envie de travailler ensemble sur des projets qui nous passionnent. Nous n’avions pas de thème fixe, mais c’est vite devenu clair : nous voulions nous concentrer sur les outils de travail collaboratif pour les entreprises.

Pourquoi? Premièrement, le travail change : les équipes sont de plus en plus distribuées et diversifiées, les tendances en matière de gestion appellent à plus de collaboration. Cela n’est possible que s’il y a de la transparence et lorsque les équipes disposent de bons outils et de processus adaptés à l’évolution de leurs besoins. Nous voulons donner du pouvoir aux individus, pas uniquement au management. Deuxièmement, nous sommes passionnés par la technologie et ce qu’elle peut faire pour la société. Nous voulons créer d’excellents produits qui ont un impact positif.

Ces croyances et ces valeurs ont abouti à la création de Kantree pour une gestion flexible du travail, ainsi que quelques expériences telles que Polynote, une prise de notes collaborative et Kaiwa, un client Web pour XMPP.

Cette vision du travail nous a conduit à structurer Digicoop en coopérative de travail, donnant à chacun une part dans l’entreprise.

Une entreprise fondée sur des valeurs partagées

Les entreprises sont faites de personnes. Notre objectif dès le départ était d’avoir une structure qui permette à chaque membre de l’équipe de se sentir impliqué. Être une coopérative signifie que nous avons tous de l’autonomie, prenons des responsabilités et prenons des décisions. En fin de compte, nous pouvons tous avoir un impact significatif sur l’avenir de Digicoop.

Alors que de nombreuses startups se réclament des même fondations, donner un micro-pourcentage du capital aux employés ne les implique pas de manière significative - surtout si vous tenez compte du fait que 9 startups sur 10 ne réussiront pas assez pour en retirer un bénéfice. Fournir un vote égal (voir ci-dessous) garantit une véritable appropriation et une véritable implication.

Nous pensons que les coopératives sont particulièrement bien adaptées à l’industrie technologique. Tout comme dans l’Open Source, il y a une forte implication des membres et un esprit de soutien mutuel. Des valeurs similaires émergent également au sein du mouvement blockchain, par exemple les organisations autonomes décentralisées (DAO) et des projets comme Colony et Aragon , qui mettent l’accent sur l’ouverture et le manque de bureaucratie.

Sans surprise, le nombre de coopératives est à la hausse. Selon International Co-operative Alliance, il existe actuellement 3 millions de coopératives de travail dans le monde, employant 280 millions de personnes. L’industrie numérique est bien représentée : en plus d’un nombre croissant de co-ops tech, il y a egalement des réseaux de soutien tels que Startup Coop et Enspiral. En France, nous sommes parmi plus de 3 600 coopératives enregistrées, appelées SCOP ou SCIC.

Dans une SCOP, 51 % du capital est détenu par des membres du personnel, qui peuvent devenir associés en investissant dans l’entreprise. Les coopératives sont démocratiques : chaque associé obtient une voix lors des réunions, quel que soit l’argent investi, et tous les bénéfices sont partagés entre les membres de l’équipe. Les partenaires externes sont également autorisés, tant que la règle du pourcentage est respectée, ce qui peut rendre le financement compliqué.

En effet, être une coopérative signifie que vous ne pouvez pas tirer profit des actions, il est donc difficile de trouver des investisseurs. Nous devons recourir à des types d’investissement plus traditionnels et à des montants de collecte de fonds plus faibles. Du côté positif, les réseaux SCOP visent à résoudre le problème. Et nous sommes obligés de nous concentrer sur la création d’une entreprise durable et d’augmenter progressivement nos revenus, au lieu de booster des chiffres juste pour vendre l’entreprise.

tech co-op

Qu’est-ce que cela signifie pour votre organisation ?

Les fonctionnalités de Kantree sont le reflet direct de nos valeurs au sein de Digicoop: intelligence collective, collaboration, flexibilité, autonomie.

Notre plateforme permet aux équipes distribuées de collaborer plus efficacement sur une interface visuelle, hautement personnalisable et facile à utiliser. Kantree leur donne le contrôle sur les projets et les processus. Nous pensons qu’avec cette liberté, les équipes se sentent plus en confiance et obtiennent de meilleurs résultats, permettant à votre entreprise de profiter pleinement de leur talent.

Kantree est sur le marché depuis 2015. Il bénéficie de la confiance des grandes entreprises françaises, ainsi que des petites et moyennes entreprises de plusieurs pays. Essayez-le gratuitement pendant 15 jours et embarquez votre équipe.

Des questions? Envoyez-nous un e-mail ou un tweet sur @kantreeapp.


Kantree est la plateforme de collaboration et de gestion du travail tout en un qui aide toutes les équipes à mieux travailler

Commencer votre essai gratuit pendant 15 jours!

Twitter LinkedIn Youtube